Données longitudinales, trajectoires

La séance aura lieu le 21 février 2014 à 14h

salle C2013 du centre PMF (90 Rue de Tolbiac, Paris 13ème)

Etat de l’art

Nicolas Robette, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Approches pour l’analyse quantitative des trajectoires biographiques en
socio-démographie
Résumé : L’analyse quantitative des trajectoires biographiques en socio-démographie s’est  principalement concentrée sur les probabilités d’occurrence d’événements (event-history analysis, analyse biographique). Mais une autre approche se  développe également, qui prend l’ensemble de la trajectoire comme unité d’analyse  (sequence analysis). La présentation proposera un panorama de ces différentes approches.

Etude de cas

Léonard Moulin, Université Paris XIII, Sorbonne Paris Cité, Frais d’inscription, ségrégation et inertie des parcours étudiants dans l’enseignement
supérieur.
Résumé : L’objet de cette présentation est d’analyser les impacts de l’introduction de  frais d’inscription à l’Université Paris 9 Dauphine sur les parcours des étudiants
recrutés par cette université. Les données utilisées sont issues des bases de données  SISE et ALGAE qui recensent de manière exhaustive l’ensemble des étudiants inscrits dans  les universités françaises. En utilisant une méthode d’appariement optimal, nous  construisons une typologie des parcours de ces étudiants avant et après l’introduction  des frais d’inscription puis évaluons l’impact celle-ci sur la nature des parcours. Nous  montrons que l’introduction de frais d’inscription dans cette université modifie les  parcours en accentuant le phénomène de ségrégation sociale. Alors que l’Université Paris  9 Dauphine fait figure d’expérimentation d’un nouveau système, la problématique de cette  communication –celle du lien entre frais d’inscription et parcours des étudiants–  apparait d’autant plus cruciale que la question se pose (ou se posera rapidement), pour  les universités françaises aux compétences et à l’autonomie désormais élargies, de  récolter des fonds supplémentaires en faisant participer les étudiants aux coûts de leur  scolarité.

Données en pâture

Jean-Philippe Genet, Stéphane Lamassé, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne,  Studium Parisiense